The Cole Porter Project

C’est dans l’esprit de rendre un hommage, humble et vibrant, à Cole Porter, grand auteur et compositeur reconnu, que le Cole Porter Project est né, s’attachant à respecter l’esprit et le sens original des plus belles mélodies de Broadway pour les restituer sous un nouveau jour. Cette vision, très marquée par la personnalité de des deux interprètes, est fortement ancrée dans le jazz et l’improvisation. Ici la voix (Mathilde) et la guitare (Vladimir Médail) donnent à l’écoute une fusion musicale, marque d’excellence, que ces deux musiciens se sont fixés pour restituer au jazz vocal ses lettres de noblesse en redonnant vie à ce répertoire.
En 2014, ils développent également une version « medium ensemble » de leur projet, incluant une section de vents et un quatuor à cordes.

« Mathilde (…) maîtrise aussi à merveille cet art de la diseuse que méritent les chansons de Cole Porter qui était son propre parolier. Et c’est ainsi que, l’air de rien, elle nous fait sentir le drame qui se noue derrière l’anodin « Miss Otis Regrets she’s unable to lunch today. » et qu’elle nous fait entendre la neige tomber (quelle magnifique lenteur dans ce tempo extrême qu’avec Vladimir elle s’est choisi) sur ce « I love Paris in the winter. » tout en réservant un sursaut d’énergie au dernier couplet pour crever d’une soudaine bouffée émotionnelle la bulle de pudeur chrysalidant cette chanson, sursaut toujours sur le même tempo et qui signale, jazz ou pas jazz, un authentique talent d’interprète. »
Franck Bergerot, JAZZ MAGAZINE. (Mars 2014)

« [Mathilde] va vous envoûter avec le répertoire de Cole Porter, qu’elle chante divinement, tout en élégance. »
Laure Albernhe, TSF JAZZ. (Janvier 2014)